Production

Notre site de
Production

Qui sommes-nous ?

Basé en Normandie, Habitat Poulingue est la filiale dédiée à la construction de maisons et extensions en ossature bois de l’entreprise Poulingue, acteur reconnu depuis 60 ans, dans la conception réalisation de bâtiments en bois de tous types (tertiaire, scolaire, sportif, logements collectifs…)

Nos ateliers d’usinage et d’assemblage de charpente et d’ossature, répartis sur plus de 5000m2, à Beuzeville (27) offrent une capacité de production de 350 maisons par an. Disposant d’un bureau d’études et d’un service architectural intégrés, d’une équipe de conducteurs de travaux dédiée et d’un réseau de sous-traitants solide, nous possédons les moyens indispensables à la mise en œuvre de vos projets.

Du modèle catalogue à la réalisation sur-mesure, l’esprit des maisons proposées, du style traditionnel aux modèles les plus contemporains, reflète notre volonté de répondre à la fois aux exigences réglementaires (RT 2012 – projection RT 2020) et aux aspirations individuelles. L’écoute et l’adaptation aux besoins de nos clients sont pour nous des valeurs essentielles. Le respect de l’environnement et le développement durable avec l’utilisation de bois certifiés PEFC (provenant de forêts gérées durablement), la performance énergétique, l’aménagement intérieur optimisant luminosité, confort et volume sont les composantes principales de nos propositions.

Nous opérons dans le cadre réglementé du contrat de construction de maison individuelle-loi de 1990 (CCMI) grâce auquel nos clients disposent de toutes les garanties nécessaires (prix, délai, qualité) et bénéficions de différentes certifications (Qualibat, MASE) et affiliations (FFB, Adivbois, Afcobois, Qualibat) ce qui garantit la compétence de nos équipes et la qualité de nos réalisations. Nous sommes également engagés au travers de l’association BBCA dans la diminution de l’empreinte carbone dans la construction.

Bois

Construction
en bois

L’écologie au centre du projet :

En comparaison avec une maison maçonnée, choisir une construction à ossature bois vous permet de réduire votre empreinte écologique. En effet, le bois est le seul matériau de construction qui permet de réduire les gaz à effet de serre, en stockant le CO2 (1 m3 de bois récolté et transformé = 1 tonne de CO2 stockée). De plus, le bois nécessite peu d’énergie pour assurer sa transformation. Construire en bois, c’est s’inscrire dans une démarche de respect de l’environnement.

Un matériau durable et résistant :

De nombreux bâtiments en bois parfaitement conservés, datant de plusieurs centaines d’années, apportent la preuve de l’excellente longévité de la construction en bois. En Europe et Amérique du Nord, elle est d’ailleurs le mode constructif le plus largement répandu !

Le bien-être conjugué à l’économie :

De par sa composition, le bois est un excellent isolant thermique naturel (15 fois mieux que le béton par exemple). Du fait de sa faible inertie, la consommation énergétique d’une construction bois est faible et peu coûteuse (jusqu’à 20% de moins qu’une construction traditionnelle), et rend le bois parfaitement adapté à la réglementation thermique RT2012. Grâce à sa structure cellulaire, il est un excellent régulateur hygrométrique. Dans une maison en bois, l’atmosphère, naturellement régulée, n’est jamais ni trop sèche, ni trop humide. Le bois répond donc aux besoins de chacun : se sentir bien, dans un lieu confortable à la fois personnalisé et adapté à son style de vie.

Un process de fabrication maitrisé :

La préfabrication des murs en atelier, résultante des études techniques et de la modélisation menées en amont, assure la qualité, la précision et la rapidité des constructions à ossature bois.

Une résistance importante au feu :

Comme toute technique de construction, le bois est soumis à un ensemble de réglementations dont celle de la sécurité incendie. Les constructions en bois répondent parfaitement à cette réglementation. Contrairement à une idée reçue, le comportement du bois au feu est excellent. En effet, lorsque le bois est attaqué par les flammes il se consume lentement (0.7mm par minute) et conserve ses qualités mécaniques pendant de longues minutes (jusqu’à 1200°C). En comparaison, L’acier perd sa résistance et se tord à 450°C. Le béton, lui, perd les deux tiers de sa portance vers 650°C.